UN SIMULATEUR DE B200

UN SIMULATEUR DE B200

Interfaçage d'un vrai trottle de B200

Voilà le trottle que j'ai réussi à trouver ou pour être plus précis qu'un pilote m'a proposé car il trainait dans son garage et il n'en avait plus l'utilité.

 

SDC10793.JPG

 

J'ai commencé à le démonter pour le nettoyer et comprendre son fonctionnement car ce n'est pas si simple que çà parait au premier abord.

Il y a quelques switch et le principe de fonctionnement des manettes est un peu éloigné de ce que j'ai conçu même si j'étais dans la philosophie générale.

Je vais donc laisser les articles précédants sur le trottle que j'ai fabriqué et essayer de vous donner les étapes de nettoyage et d'interfaçage de cette belle acquisition.

 

Premier bilan

 

J'ai fais une belle trouvaille car il est pratiquement intact.

- Il manque un engrenage dans le mécanisme du trim aileron

- La plaque de protection est cassée à 2 endroits mais çà me parait réparable, le circuit souple qui assure le rétro éclairage a un peu souffert mais rien de grave

- Il manque la vis qui tient la roue de trim

- il manque la plaque rétroéclairée du rudder trim, je vais confier la fabrication à Fcoq

- il manque la plaque qui soutient les indicateurs flaps et pressu

- il manque le flanc droit en plastique mais je prendrai modèle sur le gauche qui est en bon état

- il manque 2 boutons pour le serrage des manettes de gaz mais là aussi mon stock me sauve car j'en ai très ressemblants

 

Voilà pour les premiers constats et c'est sans surprise

 

 

Les étapes

 

1)  remontage du levier de commande des flaps

 

Le levier était démonté mais j'avais toutes les pièces sauf les vis au pas américain mais j'ai pas mal de stock et donc ce fût un jeu d'enfant que de remonter ce mécanisme

Comme je le savais déjà, ce levier se manipule latéralement pour le faire descendre dans une sorte de guide escalier, il a 3 positions, chacune actionne un micro switch à lame.

 

Voici une photo du mécanisme remonté

 

SDC10802.JPG

 

2) nettoyage du trottle

 

J'hésite encore à le repeindre, je vais essayer de le laisser au maximum dans son jus mais un nettoyage dégraissage s'impose quand même.

 

3) démontage des cardans et biellettes aileron et rudder trim

   Pour pouvoir interfacer les boutons aileron et rudder trim il me faut démonter proprement ces cardans et biellettes qui ne me sont pas utiles car elles sont terminées par des poulies à gorge sur lesquelles le câble s'enroule et çà me gène pour l'interfaçage

 

SDC10805.JPG

 

 

Voilà le support en tôle d'aluminium pour le potentiomètre multi tour du rudder trim.

 

Pour les gens intéressés, les engrenages qui sont dans les boutons de trim ailerons et rudder sont dans le rapport 40 et 12 dents en module 1 et il faut un potentiomètre 5 tours pour les commander, l'idéal aurait été un 4 tours mais je n'en ai pas trouvé.

J'en ai commandé chez Radiospare mais ils ne sont pas donnés, c'est chez eux que j'ai trouvé également l'engrenage qui me manque sous le bouton aileron trim.

 

SDC10810.JPG

 

 

Une vue de l'interfaçage du rudder trim par potentiomètre 5 tours, le plus délicat a été de fabriquer le manchon pour adapter l'axe de 9,5 mm à l'axe de 6 mm du potentiomètre, je l'ai réalisé avec des tubes acier et cuivre.

 

SDC10814.JPG

J'ai laissé la biellette en place ( visible à gauche de la photo ) pour pouvoir revenir en arrière c'est une vieille manie de restaurateur de meubles où on cherche autant que faire se peut la réversibilité lorsqu'on fait une restauration.

 

 

Pour le potentiomètre de l'aileron trim il me faut garder la biellette pour le déporter à l'arrière, il prendra la place de la poulie qui soutenait le câble.

Même principe de raccordement que le potentiomètre du rudder trim à savoir un manchon qui adapte l'axe de 6 mm du potentiomètre à la biellette de 9,5 mm.

 

Voici la photo de cette partie

 

 SDC10818.JPG

 

 

4) interfaçage des manettes de pas d'hélice

 

Les potentiomètres pour ces manettes ont une course de 45 mm dont il faut que je calcule leur emplacement pour que le débattement des manettes corresponde, c'est à 49 mm de l'axe que j'ai ce débattement.

Les potentiomètres sont fixés sur un bout de circuit à pastille et j'ai fabriqué un raccord en plastique noir pour la liaison avec la manette.

Finalement cet interfaçage est plus simple que je ne le pensais, il a fallut que je perce la partie basse, support de la biellette à la bonne distance et y loger une vis longue de 3mm de diamètre pour avoir ce débattement de 45 mm et c'est tout.

 

photo de la partie basse perçée avec la vis qui fera office d'entrainement du potentiomètre

 

 SDC10819.JPG

 

 Voilà la photo finish de la première manette de pas d'hélice interfaçée

 

SDC10821.JPG

 

 

5) Interfaçage des manettes Power

 

La problématique à ce niveau est différente car le débattement des manettes au niveau des biellettes fait 120 mm or il me faut un débattement de 100 mm car pour des raisons de précision je vais utiliser des potentiomètres à course linéaire de 100 mm et  nativement ce type de potentiomètre a une précision de 20 % donc autant élargir la course.

Les contraintes d'encombrement dans le trottle font qu'il me faut déporter ces potentiomètres à l'arrière des biellettes car je dois déjà penser au logement du mécanisme du trim électrique

Après un peu de calculs de trigonométrie, je dois imaginer un mécanisme permettant de passer d'une course de 120 à une course de 100 mm.

Première étape, fabriquer 2 plats en aluminium qui serviront d'axes pour actionner les potentiomètres.

J'ai découpé ces plats de 2,5 mm d'épaisseur dans des fonds d'anciennes cassettes streamer informatique de la belle époque comme quoi la récupération est utile.

 

 

Voilà la photo de la manette en question

 

SDC10822.JPG

 

 Puis, comme pour les manettes de pas d'hélice une adaptation en plastique qui servira de liaison guide pour le potentiomètre, j'ai du rajouter un axe sur la manette en alu pour avoir exactement le débattement de 100 mm

 

SDC10824.JPG

 

 Après quelques difficultés de calculs de débattement et d'emplacement l'interface de la seconde manette de puissance est en place.

 

Voici 2 photos qui rendent compte de cette partie.

 

 

 

Je poursuis maintenant par l'interfaçage des manettes Condition lever.

A l'origine, sur l'idée de Claude Kieffer mes manettes Conditions lever étaient pilotées par des switchs qui donnaient une position Off, une position Low Iddle et une position High Iddle.

L'idée de simplification de Claude n'était pas mauvaise car elle économisait 2 entrées analogiques qui étaient précieuses à l'époque.

Depuis, mes connaissances sur cet avion ont un peu évoluées et puis avec ce vrai trottle j'ai envie de me rapprocher le plus possible du réel donc ces manettes vont me donner les vraies valeurs d'arrivées de carburant par les offsets FSUIPC $0890 et $0928, ces valeurs varieront de 0 à 16383 et seront pilotées par potentiomètres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11/06/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres