UN SIMULATEUR DE B200

UN SIMULATEUR DE B200

Le glareshield

Mon nouveau Glareshield

 

J'ai réussi à avoir un vrai glareshield de B200, je vais donc mettre à disposition à la fois les mesures de cette casquette mais aussi la façon de le modifier pour l'adapter au simulateur.

artfichier_171527_7257130_201707163246356.jpg
 

Voici les étapes :

 

1 - Modification de l'éclairage du dessous

 

Les lampes d'origine sont en 28 volts j'ai trouvé sur le net des ampoules led identiques mais en 12 volts, il en faut 11 pour le glareshield complet mais comme j'ai coupé la partie droite car mon cockpit est un monoplace il m'en faut 9 . Une sur 2 est coiffée d'un cabochon bleu que j'ai récupéré sur les ampoules d'origine.

Ces ampoules ont été commandée chez Prozic.com , elles portent la référence Lampe BA9s 12V 505010 à 1,58 E pièce quand on les prend par 10.

SDC10960.JPG

 

2 - Modification du câblage des poussoirs Warning,Caution et Fire.

 

Le câblage de tous ces poussoirs est à refaire car j'utilise une logique programmée pour les piloter alors que sur l'avion c'est une logique essentiellement câblée.

Le plus long aura été de repérer et de noter les entrées/sorties de chaque voyant/poussoir, pas de grande difficulté, j'ai tout remis sur des connecteurs Molex

 

 

cablage.jpg

 

SDC10963.JPG

 

3 - Adaptation du boitier des alarmes rouges

 

Le boitier des alarmes rouges ne contient que 12 alarmes, après avoir repéré les branchements, il y a 2 fils de masse numérotés d'origine 13 et 14 et 12 fils pour chaque voyant, j'ai tout regroupé sur une DB 25 et remplacé les ampoules 28 volts par des culots équipés de leds Warmwhite.

Il va me rester un peu de prog SIOC pour remettre tout à jour.

 

4 - Alarmes Fire engine

 

Les alarmes feux moteurs sont interfaçées à un commutateur 6 positions qui est sur le panel bas gauche copilote. Ce commutateur permet de tester les 3 sensors placés dans chaque nacelle et permet de tester le système d'extinction.

Pour l'instant elles ne seront connectées qu'à ce commutateur, ce qui me permettra de respecter la checklist, je verrai par la suite pour les rendre opérationnelles en cas de feu moteur.

 

SDC10964.JPG

5 - Fixation du glareshield

 

Le mode de fixation par pattes en aluminium n'était pas prévu sur mon pit, j'ai donc un peu peiné pour revoir tout çà et j'ai du refaire une bande cache en CP pour reprendre la courbure du tableau de bord qui ne respecte pas celui d'origine.

Le glareshield est donc fixé par 3 pattes en alu de 3 mm d'épaisseur et de 4 cm de large.

 

SDC10966.JPG

 

6 - Ventilation

 

Le glareshield que j'ai récupéré est équipé de ses bouches d'aération, je me devais donc de les réutiliser.

Sur les conseils de mon ami canadien Jack, j'ai acheté un ventilateur turbine en 12 volts qui fourni suffisamment d'air pour que ce soit réaliste.

Ce ventilateur a 6 euros commandé chez Robotshop.com porte la référence 12V, 16CFM, 33mm Blower Fan Product Code: RB-Spa-718

 

SDC10962.JPG

 

 

 

7 - Les mesures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ancien Glareshield fabrication maison

 

La fabrication de la casquette du tableau de bord ou glareshield du B200 nécessite quelques recherches documentaires et quelques heures de travail que je vais essayer de vous décrire dans cet article.

 

Pour fabriquer ce glareshield, le produit de base est le contreplaqué cintrable en 10 mm, à défaut vous pouvez utiliser 2 couches de 5 mm voire même de 3 mm dans le rayon aéromodélisme.

 

La première chose à faire est de découper le bord avant du glareshield selon les dimensions indiquées ( valables pour un simu monoposte, sinon vous saurez adapter), dans un CP de 15 mm

 

 glare1.JPG

 

 

Ensuite découpe de la partie supérieure en cp de 10 mm cintrable et collage vissage sur le bord découpé précédemment, les découpes pour le passage des alarmes warning ont été prévues à ce stade, ainsi que les trous pour les poussoirs de validation des alarmes warning et caution et le passage du montant central du parebrise.

Pour les puristes, une fente est pratiquée de chaque coté du glareshield vers l'avant pour accueillir l'anti buée du parebrise, elle n'est pas visible sur la photo à ce stade de réalisation.

Une fois cette partie terminée, il est bon de peindre le dessous du glareshield en noir mat.

 

Le glareshield est ensuite revétu d'une ouate cellulose en 5mm acheté dans un magasin de tissu en même temps que le vinyl noir imitant le skaï, cette ouate est collée à la néoprène, elle permet un touché agréable et contribue à la bonne imitation de la casquette réelle.

 

Photo à ce stade

glare2.JPG
 

 

L'étape suivante consiste à mettre le skaï noir en place, il est agrafé sur les bords.

 

 

Maintenant que tout cela est fait, il est temps de s'attaquer aux supports qui permettront de fixer ce glareshield au dessus de tableau de bord.

Ce glareshield doit être légèrement incliné de l'ordre de 10 15 degrés, les supports permettent le réglage de cet angle.

Pendant que tout cela sèche, il faut préparer le cache qui se situe entre le glareshield et le haut du tableau de bord, en effet le glareshield n'est pas posé directement sur le haut du tableau de bord mais il en est éloigné de 6 cms environ et pour cela il n'y a pas d'autre solution que de fabriquer un gabarit en carton qui va épouser en bas le haut du tableau de bord et en haut la face inférieure du glareshield.

 

Coucou ... je suis sûr que vous suivez encore pour ceux là une petite photo

 

 

 

Pour ceux que je n'ai pas perdu en route, passons maintenant à l'implantation de la bouche d'aération gauche en fabriquant le support de cette bouche en CP de 5 mm repris sur une base en CP de 15 mm poncée pour épouser le galbe du glareshield puis peinte en noir mat

J'avais trouvé la bouche d'aération sur Ebay il y a quelques temps et je l'avais gardée en réserve

 

Photo

 

 

Il reste maintenant l'éclairage, cet éclairage à l'origine est diffusé par des ampoules bleutées, en ce qui me concerne j'ai récupéré un éclairage Led bleues en bande 12 volts inutilisé  que j'ai installé sous le glareshield, il est piloté par un variateur de l'overhead.

 

Photo

 

Le bloc d'alarmes rouges 

 

J'ai déniché un vrai bloc d'alarmes de Beechcraft, il n'est pas tout à fait identique à celui du B200 mais il fera l'affaire.

Il comprend quelques alarmes oranges et blanches que je laisserai pour l'instant inopérantes sauf celle EXT POWER.

 

Pour l'intégrer je découpe une plaque d'acier de 24,3 cm par 5,2 cm inclinée sur les côtés, elle fait 1,4 mm d'épaisseur.

Cette plaque comporte une fenêtre de 17,5 cm par 3,5 cm , cela correspond aux dimensions extérieures de l'ensemble des voyants.

Le bloc complet est plaqué derrière la pièce en métal et fixé par 6 vis.

 

SDC10316.JPG

 

 Il me reste un peu d'ajustage à la lime en bas de la plaque, les perçages et la peinture.

 

Il me faut construire maintenant l'entourage de ce bloc d'alarme, ce boitier avec des angles un peu partout est fait en contre plaqué de 5 mm, il sera peint à la bombe en noir satiné.

Comme le glareshield est légèrement incliné, j'ai vu sur les documentations que je possède que ce boitier est plus haut à l'arrière qu'à l'avant pour rester horizontal une fois monté.

Une photo de ce boitier avant finitions et peinture

 

SDC10319.JPG



03/04/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres