UN SIMULATEUR DE B200

UN SIMULATEUR DE B200

La restauration d'un vrai yoke de B200

 

Le vrai yoke du B200

 

 

 

Pour ne pas encombrer l'article sur le Yoke à retour de force, j'ai dissocié la partie qui concerne la restauration d'un yoke réel de B200 déniché aux USA

 

 

Une photo de mon acquisition

 

SDC19899.JPG
 

 

Première opération, il faut inverser les 2 platines supérieures car le Yoke déniché est un yoke de copilote.

Pas de problème car la structure du yoke est symétrique et les trous pour les vis ont la même position donc çà c'est fait comme vous pouvez le voir sur la photo

 

Seconde opération, j'ai vérifié le fonctionnement de l'horloge/chrono digitale intégrée dans le yoke, elle est donnée pour un fonctionnement en 14 volts mais après

l'avoir testé en 12 volts je suis rassuré çà marche et çà m'évite de devoir bricoler une alimentation supplémentaire en 14 volts

 

Troisième opération prévue, la restauration de la partie basse du boitier de commande de gauche, celle qui supporte le poussoir de déconnexion du PA et les inters à bascule pour les trims. Cette platine est en bakélite et je vais devoir trouver un système pour la restaurer ou la refaire complètement.

 

 

SDC19901.JPG
 

 Pour restaurer cette pièce j'ai imaginé la technique des prothésistes dentaire à savoir un premier moulage en cire

 

SDC19902.JPG

 

 

 

 

 

Ensuite, creusage et adaptation du moule à la forme de la pièce

 

SDC19905.JPG

 

 

 

 

Puis ébarbage soigneux et chanfrein des bords des éléments intacts pour l'adhérence de la résine

 

 Voilà, la pièce est coulée

SDC19906.JPG

 

Il me faut maintenant procéder à l'ajustage

 

La suite c'est le démontage des inters PA et pitch trim, ils sont endommagés et je vais voir ce que je peux faire pour les restaurer ou les remplacer.

Ca ne va pas être facile car ils sont spéciaux et il va sans dire introuvables

 

L'inter pour désengager le PA ne me pose pas de problème, il sera remplacé par un poussoir rouge que j'ai en stock et qui va pile poil.

A noter que le vrai poussoir rouge possède 2 niveaux d'enfoncement, quand on pousse au premier niveau on désengage le Yaw damper et le PA et si on pousse plus fort, le second niveau d'enfoncement désengage le trim.

Il va sans dire que trouver ce type de poussoir est quasiment impossible, de plus pour en avoir discuté avec un pilote pro, c'est pas fondamental et peut même poser des problèmes en vol.

Il faudrait pouvoir mettre 2 poussoirs de force différente l'un derrière l'autre pour le reproduire mais j'ai j'ai autre chose à faire pour l'instant.

 

Pour l'inter double des trims c'est une autre paire de manche, je l'ai démonté et c'est une mécanique incroyable, on comprend le prix des pièces

 

Une photo à ce stade de la restauration avec l'horloge opérationnelle

 

SDC19911.JPG

 

 

Passons à la restauration ou plutôt reconstruction de l'interrupteur double pitch trim.

Après l'avoir démonté, je me rends à l'évidence pas moyen de le sauver, les 2 leviers sont manquants et je ne peux les refaire c'est trop compliqué pour moi, leur base est sphérique avec une mini fente et ils tiennent par un axe.

Alors je les ais remplacé par 2 mini interrupteurs (ON) OFF (ON) et j'ai refabriqué 2 leviers en plexi avec des mesures que j'ai tirées d'une photo remise à l'échelle, ça m'a pris une après midi complète mais je suis content du résultat.

 

Un coup de peinture et voilà le résultat.

 

 SDC19921.JPG

 

 

Il me reste à intégrer le dernier poussoir à gauche.

 

 

J'ai reçu le connecteur 24 points et sa prise femelle en provenance de chine pour refaire le câble de liaison à l'arrière du Yoke, pour info le connecteur d'origine est un 28 points.

Je vais utiliser 16 fils sur ce connecteur.

 

 

 

 

La suite c'est pour bientôt .....

 



02/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres